Citations du récit Terre des Hommes d’Antoine de St-Exupéry (1939)

 

Quelques phrases que nous avons retenues et qui font écho à ce qu’est la Franc-Maçonnerie.

Quiconque porte dans le cœur une cathédrale à bâtir est déjà vainqueur. La victoire est fruit de l’amour.

 

L’homme se découvre quand il se mesure avec l’obstacle. Mais pour l’atteindre, il lui faut un outil.

 

Il n’est de camarades que s’ils s’unissent dans la même cordée, vers le même sommet en quoi ils se retrouvent.

 

Tu es l’Homme et tu m’apparais avec le visage de tous les hommes à la fois. Tu ne nous as jamais dévisagés et déjà tu nous as reconnus. Tu es le frère [la sœur] bien -aimé (e) .

 

Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur.

 

Dans ma civilisation, celui qui diffère de moi, loin de me léser, m’enrichit.

 

En travaillant pour les seuls biens matériels nous bâtissons nous-mêmes notre prison. Nous nous enfermons solitaires, avec notre monnaie de cendre qui ne procure rien qui vaille de vivre.

 

L’amour véritable commence là où tu n’attends plus rien en retour.

 

Celui-là qui veille modestement quelques moutons sous les étoiles, s’il prend conscience de son rôle, se découvre plus qu’un serviteur. Il est une sentinelle.

 

Quand nous prendrons conscience de notre rôle même le plus effacé, alors seulement nous serons heureux. Alors seulement, nous pourrons vivre en paix.

 

Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction.

 

Le 24 mars 2018

Terre des Hommes
CP 48011 BP Cartier
Québec (QC) G1R 5R5